OUI !! J’aime écrire avec un stylo et du papier …

« et moi j’aime m’éclairer à la chandelle » comme dirait Vincent B, graphiste et artiste…

Ok, ça fait ringard d’écrire avec un stylo bille bleu mais quand en RDV je sors ma trousse, mon calepin, mon stylo et bien la situation arrache un sourire à chaque fois.

De formation littéraire je suis … de formation littéraire je suis. 

Pour que quelque chose soit marqué de manière indélébile dans ma mémoire je dois le manier avec un stylo et le sentir en l’inscrivant sur une feuille (si possible blanche pour que mon esprit soit libre de tout lorsque le stylo touche le papier).

Cette manière de travailler me permet de comprendre les besoins de mon client par exemple, de comprendre la situation d’une entreprise, ou encore de comprendre le cheminement d’un message ou d’une structure.

img_3612Généralement je rajoute de la couleur, des ronds, des encadrés et des flèches ce qui alourdit considérablement mon sac car j’y mets : une règle, un cahier, mon agenda, des stylos feutres, mes stabilo … et parfois même des post-it.

 

 

 

 

Le comique de la chose ? une fois que tout est ancré, que tout est structuré, que tout est mâché et digéré, je peux enfin en faire une synthèse ou un schéma sur ordinateur. Et généralement je jette le papier  (quand c’est une ou plusieurs feuilles volantes).

J’ai toujours 2 ou 3 carnets et un agenda avec moi :

  • carnet de notes (les fameuses to do listes)
  • carnet pour un sujet précis
  • carnet pour un client lorsque c’est une stratégie sur le long terme

J’adore les classeurs et les pochettes et chacun a sa fonction particulière. J’aime la belle langue, j’aime l’utiliser pour exprimer les choses, j’aime le sens de chaque mot, j’aime chaque arrondi, chaque accent, chaque point des lettres qui s’inscrivent sur le papier. img_3610

Un exemple ? Mon mémoire de MASTER 2 !! je l’ai quasiment écrit en intégral à la main avec des vraies phrases et des vraies mots (même si quelques raccourcis). Pour ensuite le retaper à l’ordinateur. Résultat des courses ? très belle note à l’arrivée mais surtout je le connaissais sur le bout de doigts et cela a impressionné les interlocuteurs ! 40 pages à l’arrivée sur l’ordinateur … je vous laisse deviner le nombre de feuilles manuscrites.

Avant d’écrire un document commercial pour un client, même combat : tout par écrit même si je dois défaire ou refaire ou simplement pour bien cadrer la structure du message ou de la plaquette. De même pour les arborescences de site internet … papier stylo même combat !

J’ai tenté les Evernote et autres outils de prises de notes et de classement… à chaque fois mon stylo revient à moi.

img_3598

En rédigeant cet article j’ai une pensée pour mon professeur d’Histoire Géo de lycée (2nde à la Terminale) et une pensée, encore plus émue, à mon professeur de Philosophie (qui est parti beaucoup trop vite), qui m’ont fait comprendre « Ô » combien l’écriture avait des pouvoirs insoupçonnables sur mon esprit. Ainsi qu’à mon tuteur en année de licence par alternance (qui est devenu un client depuis) avec qui nous partageons l’amour des carnets.

 

Alors jamais sans ma trousse et jamais sans mes carnets

&

Vive la prise de notes.

 

#mcm #relationsclients #jaimeecrire #jaimelire #strategiecommerciale #strategiemarketing #developpement #accompagnement #webmarketing #strategieevenementielle #bacL

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s